Les bons tuyaux de Serge

Trouver le cadeau idéal pour ses grands-parents

weekend-sarlat-cadeau-dordogneCette année, mes grands-parents fêtent leurs 50 ans de mariage. Ils se sont mariés peu avant leurs vingt-ans et sont toujours heureux ensemble. Alors pour fêter cet anniversaire, avec mon frère, nous avons décidé de leur offrir un séjour en amoureux. Ils aiment voyager, partir en escapade en France et découvrir de nouvelles villes.

Choisir un lieu symbolique

Pour le choix de la destination, nous avons choisi la région de leur rencontre : le Périgord. Bien sûr, ils connaissent très bien les lieux, mais ils n’ont pas eu l’occasion d’y retourner depuis une dizaine d’années. Ce week-end en amoureux en Dordogne sera donc comme une sorte de retour aux sources !
Ensuite, il nous a fallu trouver un hébergement. Nous ne voulions pas d’une chaîne hôtelière. De temps en temps, ils souffrent un peu de maux de dos et d’arthrose. Donc, notre priorité était que leur logement soit confortable, tout en étant convivial. En regardant sur internet, nous avons découvert un petit gîte près de Sarlat qui correspondait bien à nos critères. Sa situation géographique est parfaite, en pleine nature, à l’abri des bois et juste à côté, il y a plusieurs circuits de promenade. Sur les photos, les lieux semblaient calmes.

Leur faire la surprise

Nous avions vraiment envie de leur faire une belle surprise, donc personne n’était au courant de notre projet. Le jour de leur anniversaire, puisque notre cadeau est immatériel, nous avions acheté une carte postale représentant la région au dos de laquelle mon frère avait écrit : « Bon pour un week-end en Dordogne ». Quand ils ont ouvert l’enveloppe et lu nos quelques mots, ils ont été surpris car ils ne s’y attendaient pas du tout. Et surtout, ils étaient ravis et émus de savoir qu’ils allaient passer trois jours dans un gîte à Sarlat, à 10km de l’endroit où s’était déroulé leur premier rendez-vous. Ma mère, à qui l’on avait posé de nombreuses questions sur leur rencontre sans lui expliquer pourquoi, a finalement compris la raison de nos interrogations.

Laisser une réponse

*